Découvrez notre Chaîne YouTube "Ingénierie et Projets"
Découvrez notre Chaîne Secondaire "Information Neuronale et l'Ingénierie du Cerveau"

condensateur

Domaines d’applications

  • Filtrage actif et passif
  • Capteurs passifs ( ou actifs)
  • Réduction des harmoniques
  • Limitation du courant au démarrage (condensateur moteur)
  • Mise en forme des signaux
  • Temporisateurs
  • Oscillateurs harmoniques
  • Doubleur de tension
  • Mémoires logiques
  • Amplificateurs et filtres RF
  • Utilisé partout en électronique

Qu-est ce qu’un condensateur ?

Les condensateurs permettent d’emmagasiner des charges électriques et donc de l’énergie électrique. Un condensateur est constitué de deux conducteurs placés à proximité l’un de l’autre, mais sans qu’il y ait contact entre eux. La figure X.1.a offre un exemple typique de condensateur consistant en une paire de plaques parallèles, d’aire A, situées à une faible distance d l’une de l’autre ; on les appelle les armatures du condensateur.

armatures du condensateur

Lorsqu’on applique une tension aux armatures d’un condensateur, par exemple à l’aide d’une pile, il s’électrise rapidement : l’armature reliée à la borne positive de la pile porte une charge +Q tandis que celle reliée à la borne négative de la pile porte une charge égale et opposée –Q. Ceci résulte de ce que des électrons provenant de l’électrode négative de la pile s’écoulent vers l’armature du condensateur à laquelle elle est reliée par un fil conducteur. Cette armature portant une charge –Q repousse les électrons de l’armature opposée par induction et ceux-ci rejoignent l’électrode positive de la pile qui les attire ; cette armature porte une charge +Q. Dans les schémas de circuits électriques, on représente les condensateurs par :—| |—.

La capacité d’un condensateur

On constate que pour un condensateur donné, la charge Q portée par ses armatures est proportionnelle à la différence de potentiel V qu’on y applique. La constante de proportionnalité de cette relation, C, est appelée capacité du condensateur :

capacité d'un condensateur

L’unité du système SI pour la capacité est le farad (F) ; c’est la capacité d’un condensateur qui porte 1 coulomb sur ses armatures lorsqu’on lui applique une différence de potentiel d’un volt : 1 F 1 C / V. La capacité est une constante propre à chaque condensateur. Sa valeur dépend de la taille, de la forme, de la position relative des deux conducteurs qui le constituent, ainsi que de la substance isolante, appelée diélectrique, qui sépare éventuellement les deux armatures.

Remarque :

  • Contrairement à ce que peut suggérer à première vue la relation ci-dessus, la capacité ne dépend ni de V, ni de Q : si l’une de ces quantités est doublée, l’autre l’est aussi de manière à garder le rapport et donc C constant.
  • On peut déterminer la capacité d’un condensateur de façon expérimentale à partir de la relation ci-dessus, en mesurant la charge Q de l’une de ses armatures, après l’avoir soumis à une différence de potentiel connue V.
  • Dans le cas de condensateurs ayant une forme géométrique simple, la capacité peut se calculer. Prenons par exemple le condensateur à armatures parallèles, séparées par du vide, représenté sur la figure ci-dessous.

condensateur à armatures parallèles

Ses plaques d’aire A portent une charge +/- Q et sont séparées par une distance d qu’on suppose faible par rapport aux dimensions des armatures. Dès lors on peut faire l’approximation que les plaques sont infinies et le champ électrique qui règne entre celles-ci vaut \( \sigma/\epsilon_0\) et est dirigé de la plaque positive vers la plaque négative Dès lors :

équation champs charge

Ce qui conduit et donne pour un condensateur à armatures parallèles séparées par du vide:

équation condensateur à armatures parallèles

On voit qu’effectivement, la capacité ne dépend ni de Q, ni de V, seulement de l’aire des plaques et de la distance entre elles, ainsi que du milieu qui sépare les deux plaques. En effet, nous verrons à la section suivante que lorsqu’on place un isolant entre les deux plaques, il faut remplacer \( \epsilon_0\), la permittivité du vide, par \( \epsilon\), la permitivié de l’isolant.

Rôle des diélectriques dans un condensateur

La plupart des condensateurs renferment une feuille de matériau isolant (papier, plastique, etc.), appelé diélectrique, qui sépare leurs armatures, et cela pour différentes raisons. D’abord les diélectriques empêchent plus efficacement que l’air ou le vide, les charges de passer d’une armature à l’autre, ce qui aurait pour effet de décharger le condensateur. La présence d’un diélectrique permet d’appliquer de plus hautes tensions avant de provoquer la décharge du condensateur. Elle permet aussi de rapprocher les armatures sans risquer qu’elles se touchent, ce qui accroît la capacité. Enfin, on a constaté expérimentalement que lorsqu’un diélectrique remplit l’espace compris entre les armatures d’un condensateur, sa capacité augmente d’un facteur (k> 1), appelé constante diélectrique : C = k Co. Où Co désigne la capacité du condensateur lorsqu’il y a le vide entre ses armatures et C celle du même condensateur avec un diélectrique de constante k entre ses armatures. La valeur de k varie avec la nature du diélectrique et se mesure expérimentalement. Le résultat de ces mesures se trouve consigné dans des tables. Quelques valeurs sont données à titre d’exemple dans le tableau.

tableau matériau vs constante diélectrique

Dans le cas d’un condensateur à armatures parallèles, séparées par un diélectrique de constante diélectrique k, on obtient en combinant les relations précédentes pour un condensateur à armatures parallèles:

formule capacité condensateur

On pose \( \epsilon=k\epsilon_0\). On appelle la permittivité du diélectrique. L’augmentation de la capacité d’un condensateur dont les armatures sont séparées par un diélectrique provient de la polarisation de ce dernier. Certains électrons atomiques, attirés par la plaque positive, se déplacent légèrement vers celle-ci de telle sorte que bien que le diélectrique soit globalement neutre, la position moyenne des charges négatives est légèrement déplacée par rapport à la position des charges positives, attirées elles par la plaque négative.

charges entre plaques

Les molécules polarisées donnent lieu à un champ électrique dirigé de leur charge + vers leur charge -, de sens opposé à celui créé par les plaques chargées. Par conséquent le champ électrique entre les plaques diminue ainsi que la différence de potentiel entre les plaques si celles-ci ne sont pas connectées et que les charges ne peuvent pas s’échapper :

allure des charges

Si les plaques sont connectées à une pile lorsqu’on introduit le diélectrique, la pile maintient V constant et c’est la charge portée par les plaques qui va augmenter.

Les condensateurs en série et en parallèle

Tout comme les résistances, les condensateurs peuvent être associés en série ou en parallèle (voir figures a et b). Lorsque les condensateurs sont branchés en série, ils portent nécessairement tous la même charge Q. En effet, si une charge +Q s’écoule de l’électrode positive de la pile sur l’armature gauche du premier condensateur, il apparaît, par induction, une charge –Q sur l’autre armature. Comme cette dernière est connectée à l’armature gauche du deuxième condensateur par un fil conducteur, il apparaîtra une charge +Q sur cette dernière. En effet les deux armatures connectées par un fil conducteur forment un conducteur unique, isolé du monde extérieur ; la charge totale doit donc y rester nulle. De proche en proche, les condensateurs placés en série se chargent donc de la même charge : +Q, pour l’armature gauche, -Q, pour l’armature droite. La différence de potentiel aux bornes de chacun des condensateurs vaut par conséquent :

tensions aux bornes des cocondensateurs

condensateur en série ou parallèle

La loi des mailles donne : V = V1 + V2 + V3. Si C est la capacité de l’ensemble formé par les trois condensateurs en série, nous avons donc :

modèle équivalent en série

Lorsque les condensateurs sont branchés en parallèle, la différence de potentiel à leurs armatures est la même : V1 = V2 = V3 = V. D’autre part, la charge totale Q qui s’est écoulée des électrodes de la pile vaut : Q = Q1 + Q2 + Q3, où Q1, Q2 et Q3 sont les charges portées par les armatures de chacun des trois condensateurs, ceci en raison de la conservation de la charge. Si C est la capacité de l’ensemble formé par les trois condensateurs en parallèle : CV = C1 V + C2 V + C3 V. En divisant les deux membres par V, il vient :

modèle équivalent en parallèle

L’énergie électrique emmagasinée par un condensateur

Un condensateur emmagasine une quantité d’énergie électrique égale au travail accompli pour le charger, par exemple à l’aide d’une pile. Supposons qu’à un instant donné, la charge déjà accumulée sur les armatures soit q. Dès lors, la différence de potentiel entre les armatures vaut q / C. Le travail nécessaire pour faire passer une charge infinitésimale dq de l’armature négative à l’armature positive, via la pile est : dW = (q / C) dq. Le travail total W, pour charger un condensateur non chargé avec une charge Q s’obtient en intégrant :

énergie d'un condensateur

Ce travail est emmagasiné sous forme d’énergie potentielle électrique, UE. Comme on a la relation Q = CV, où V est la différence de potentiel de la pile, l’énergie potentielle électrique peut s’écrire sous trois formes différentes :

énergie potentielle

Comment tester un condensateur ?

Les circuits RC

Les circuits dont nous avons parlé jusqu’à présent, alimentés par une pile, étaient des circuits parcourus par des courants continus. Lorsqu’on inclut un condensateur dans un circuit alimenté par une pile, le courant varie en fonction du temps pendant la charge et la décharge du condensateur, ensuite il devient nul dans les branches où se trouve un condensateur.

charge et décharge d'un condensateur

La charge du condensateur

Supposons que le condensateur soit initialement non chargé (Q0 = 0) et que les deux interrupteurs, S1 et S2 soient ouverts. Aucun courant ne circule dans aucune branche du circuit car il n’y a pas de maille fermée : le condensateur reste non chargé. Supposons qu’à l’instant t = 0, on ferme l’interrupteur S1, on se trouve en présence d’un circuit à une maille, comportant une différence de potentiel e, fournie par la pile. Par conséquent un courant I s’établit, s’écoulant de la borne positive de la pile vers la borne négative. Ce courant amène des électrons sur l’armature supérieure du condensateur qui prend une charge –Q tandis que l’armature inférieure prend une charge +Q, des électrons rejoignant la borne positive de la pile. La loi des mailles nous permet d’écrire qu’à tout instant :

tension charge RC

Ce qui donne l’équation différentielle suivante:

équation rc

 

En intégrant les deux membres, où k est une constante d’intégration fixée par les conditions initiales. En t = 0, Q = 0 ; dès lors, nous avons :

équation rc SUITE

On trouve:

équation de charge d'un condensateur

Elle représente le temps requis pour que le condensateur atteigne une charge Q = Qf (1 – e-1) = 0,63 Qf, ou 63% de la charge finale Qf. Ainsi, le produit RC constitue une mesure de la vitesse à laquelle le condensateur accumule de la charge. Il semble que le condensateur n’atteigne jamais la charge maximale Qf : il atteint 86% de cette valeur en 2 RC, 95% en 3 RC, 98% en 4 RC, etc. Par exemple si R = 30 ke et C = 0,20 μF, la constante de temps vaut (3,0 × 104 Ù) × (2,0 × 10-7 F) = 6,0× 10-3 s. Le condensateur atteint 98% de sa charge maximale en moins de 1/40 de seconde.

courbe de charge d'un condensateur

Pour obtenir l’intensité du courant qui charge le condensateur, il suffit de combiner les relations précédentes. Ainsi, à l’instant t = 0, le courant est maximum et vaut e/R. Il décroît ensuite de manière exponentielle, avec la constante de temps RC, de sorte qu’il ne vaut plus que 1/e = 0,37 de sa valeur initiale au bout d’un temps RC. Il tend vers zéro lorsque le temps tend vers l’infini.

courant de charge

courbe courant de charge

La décharge du condensateur

Supposons que le condensateur du circuit de la figure X.5 ait eu le temps de se charger complètement et porte donc la charge initiale Q0 =Ce. Le courant est devenu pratiquement nul. On ouvre l’interrupteur S1 et à l’instant t= 0, on ferme l’interrupteur S2. On se trouve en présence d’un circuit à une maille comportant une différence de potentiel Vc=Q/C fournie par le condensateur. Par conséquent, un courant I s’établit, s’écoulant de l’armature chargée positivement du condensateur, vers celle chargée négativement, en sens inverse du courant de charge. Ce courant amène des électrons de la plaque négative à la plaque positive, au travers de la résistance R. Tout calcul fait, avec Q0 la charge pour t=0:

équation de décharge

courbe décharge

Exemples

Logiciels

Autres cours

Tout les composants électroniques

Le blog contient des publicités, elles permettent de financer l'hébergement et maintenir le blog en fonctionnement. Vous pouvez utiliser adblock pour une lecture sans publicités.
We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners.
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Privacy Policy

What information do we collect?

We collect information from you when you register on our site or place an order. When ordering or registering on our site, as appropriate, you may be asked to enter your: name, e-mail address or mailing address.

What do we use your information for?

Any of the information we collect from you may be used in one of the following ways: To personalize your experience (your information helps us to better respond to your individual needs) To improve our website (we continually strive to improve our website offerings based on the information and feedback we receive from you) To improve customer service (your information helps us to more effectively respond to your customer service requests and support needs) To process transactions Your information, whether public or private, will not be sold, exchanged, transferred, or given to any other company for any reason whatsoever, without your consent, other than for the express purpose of delivering the purchased product or service requested. To administer a contest, promotion, survey or other site feature To send periodic emails The email address you provide for order processing, will only be used to send you information and updates pertaining to your order.

How do we protect your information?

We implement a variety of security measures to maintain the safety of your personal information when you place an order or enter, submit, or access your personal information. We offer the use of a secure server. All supplied sensitive/credit information is transmitted via Secure Socket Layer (SSL) technology and then encrypted into our Payment gateway providers database only to be accessible by those authorized with special access rights to such systems, and are required to?keep the information confidential. After a transaction, your private information (credit cards, social security numbers, financials, etc.) will not be kept on file for more than 60 days.

Do we use cookies?

Yes (Cookies are small files that a site or its service provider transfers to your computers hard drive through your Web browser (if you allow) that enables the sites or service providers systems to recognize your browser and capture and remember certain information We use cookies to help us remember and process the items in your shopping cart, understand and save your preferences for future visits, keep track of advertisements and compile aggregate data about site traffic and site interaction so that we can offer better site experiences and tools in the future. We may contract with third-party service providers to assist us in better understanding our site visitors. These service providers are not permitted to use the information collected on our behalf except to help us conduct and improve our business. If you prefer, you can choose to have your computer warn you each time a cookie is being sent, or you can choose to turn off all cookies via your browser settings. Like most websites, if you turn your cookies off, some of our services may not function properly. However, you can still place orders by contacting customer service. Google Analytics We use Google Analytics on our sites for anonymous reporting of site usage and for advertising on the site. If you would like to opt-out of Google Analytics monitoring your behaviour on our sites please use this link (https://tools.google.com/dlpage/gaoptout/)

Do we disclose any information to outside parties?

We do not sell, trade, or otherwise transfer to outside parties your personally identifiable information. This does not include trusted third parties who assist us in operating our website, conducting our business, or servicing you, so long as those parties agree to keep this information confidential. We may also release your information when we believe release is appropriate to comply with the law, enforce our site policies, or protect ours or others rights, property, or safety. However, non-personally identifiable visitor information may be provided to other parties for marketing, advertising, or other uses.

Registration

The minimum information we need to register you is your name, email address and a password. We will ask you more questions for different services, including sales promotions. Unless we say otherwise, you have to answer all the registration questions. We may also ask some other, voluntary questions during registration for certain services (for example, professional networks) so we can gain a clearer understanding of who you are. This also allows us to personalise services for you. To assist us in our marketing, in addition to the data that you provide to us if you register, we may also obtain data from trusted third parties to help us understand what you might be interested in. This ‘profiling’ information is produced from a variety of sources, including publicly available data (such as the electoral roll) or from sources such as surveys and polls where you have given your permission for your data to be shared. You can choose not to have such data shared with the Guardian from these sources by logging into your account and changing the settings in the privacy section. After you have registered, and with your permission, we may send you emails we think may interest you. Newsletters may be personalised based on what you have been reading on theguardian.com. At any time you can decide not to receive these emails and will be able to ‘unsubscribe’. Logging in using social networking credentials If you log-in to our sites using a Facebook log-in, you are granting permission to Facebook to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth and location which will then be used to form a Guardian identity. You can also use your picture from Facebook as part of your profile. This will also allow us and Facebook to share your, networks, user ID and any other information you choose to share according to your Facebook account settings. If you remove the Guardian app from your Facebook settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a Google log-in, you grant permission to Google to share your user details with us. This will include your name, email address, date of birth, sex and location which we will then use to form a Guardian identity. You may use your picture from Google as part of your profile. This also allows us to share your networks, user ID and any other information you choose to share according to your Google account settings. If you remove the Guardian from your Google settings, we will no longer have access to this information. If you log-in to our sites using a twitter log-in, we receive your avatar (the small picture that appears next to your tweets) and twitter username.

Children’s Online Privacy Protection Act Compliance

We are in compliance with the requirements of COPPA (Childrens Online Privacy Protection Act), we do not collect any information from anyone under 13 years of age. Our website, products and services are all directed to people who are at least 13 years old or older.

Updating your personal information

We offer a ‘My details’ page (also known as Dashboard), where you can update your personal information at any time, and change your marketing preferences. You can get to this page from most pages on the site – simply click on the ‘My details’ link at the top of the screen when you are signed in.

Online Privacy Policy Only

This online privacy policy applies only to information collected through our website and not to information collected offline.

Your Consent

By using our site, you consent to our privacy policy.

Changes to our Privacy Policy

If we decide to change our privacy policy, we will post those changes on this page.
Save settings
Cookies settings

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

FPGA | Arduino | Matlab | Cours will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.