Cours 23 | L ‘évolution des systèmes électriques L ‘évolution des systèmes électriques

Titre: L ‘évolution des systèmes électriques L ‘évolution des systèmes électriques

Auteurs: Néant

Ecole/Université: Néant

Résumé: Pré-requis : notations de première, lois des mailles, lois des nœuds, loi d ‘additivité des tensions. Dans le cours de physique de la classe de première quelques propriétés de circuits électriques en courant continu ont été abordées. Dans ce chapitre, on s ‘intéresse maintenant à des phénomènes associés à des courants variables, et plus spécifiquement aux éléments qui permettent de contrôler l ‘évolution temporelle d ‘un courant électrique : condensateurs et bobines. Les lois fondamentales utilisées en courant continu (loi des tensions, loi des intensités) seront dans les applications toujours valables pour les valeurs instantanées des tensions u(t) et des intensités i(t) variables.

Qu ‘est-ce qu ‘un condensateur ? Un condensateur est un composant électrique élémentaire, constitué de deux armatures conductrices (appelées “électrodes”) séparées par un isolant. Sa propriété principale est de pouvoir stocker (condenser!) des charges électriques opposées sur ses armatures. On symbolise le condensateur par ses deux plaques (en noir) : on accompagne cette notation par les marquages habituels du courant électrique i(t) et de la tension uAB(t) en convention récepteur toujours utilisée. Sur la plaque A, une charge +q se condense et en vis-à-vis, une charge –q se place sur l ‘armature B.

Qu ‘est-ce qu ‘une bobine ? Une bobine (ou solénoïde) est constitué d ‘un enroulement de fil conducteur recouvert d ‘un vernis isolant ou, dans le jargon des physiciens, de spires jointives conductrices. En expérience de cours, on remarque que lorsqu ‘on essaie d ‘établir un courant électrique dans un circuit constitué de deux branches (la première ayant une résistance et la deuxième constituée d ‘une bobine de résistance interne équivalente). La bobine semble s ‘opposer au passage du courant car la lampe n°2 s ‘allume lentement. Une bobine est définie par une valeur physique, l ‘inductance L telle que : uL=L×di/dt : le symbole L, l ‘inductance, est exprimée en Henry (H ou sous-unité mH).

Extrait du sommaire: Voir le doucement

couplage moteur

Cours lois électriques 23

Télécharger le fichier PDF: L ‘évolution des systèmes électriques L ‘évolution des systèmes électriques